Comment supprimer définitivement votre compte Facebook en 2023

En France, on compte plus de 26 millions d’utilisateurs Facebook. 

Ah Facebook, le réseau social qui fait le plus parler de lui et qui enchaîne les scandales entre ses problèmes de sécurité, des campagnes de désinformation, et ce, depuis de nombreuses années.

De nombreux internautes ont déjà déserté le réseau le plus connu dans le monde.

Pour certains, ce fut le scandale Facebook-Cambridge Analytica. Une fuite de données ayant impacté les données confidentielles de 87 millions d’internautes depuis que la société tierce a mis la main sur ces dernières en 2014. Vos informations, celles de vos amis ont peut-être fait l’objet d’une utilisation frauduleuse à des fins politiques pour servir des votes clés. Au total, entre 200 et 600 millions de mots de passe Facebook et Instagram en clair ont été sauvegardés.

Parfois la raison l’emporte et l’heure est au changement. Marre de voir défiler des publicités intempestives sur votre fil d’actualités ? Vous êtes stalké de partout ?

Même si vous cherchez un peu de distraction dans votre vie, il existe des millions de raisons pour lesquelles vous devriez envisager de quitter Facebook.

Quelles que soient les vôtres, nous sommes là pour vous. 👇

Mettez fin au Data Mining. Marre que vos informations servent à l’exploration de données ? Envie de préserver votre confidentialité ? Optez pour CyberGhost VPN et cryptez vos activités en ligne pour une sécurité continue de vos données personnelles. Vos informations n’appartiennent qu’à vous.

Ce que vous devez envisager avant de supprimer Facebook

Quitter un si gros réseau social sur lequel vous avez peut-être passé énormément de temps n’est pas une mince affaire. 

Facebook est un des moyens les plus rapides et simples de garder le contact avec tout votre entourage proche et lointain (famille, amis, collègues et connaissances). Le réseau social a rythmé votre vie de belles et de mauvaises anecdotes. 

Avant de sauter le pas et de supprimer votre compte, il serait judicieux d’envisager un plan B et de réfléchir à votre prochain outil de communication. 

Il existe de nombreuses alternatives et services de messagerie bien plus sécurisés.

Comment sauvegarder vos données Facebook

Pensez à télécharger vos données Facebook dans un premier temps, ne serait-ce qu’en souvenir du bon vieux temps.

Vous obtiendrez une copie de chaque photo et vidéo téléchargée sur Facebook.

Vous recevrez également des informations précisant les annonceurs ayant utilisé votre liste de contacts ou exploité vos données.

Pour télécharger vos informations, voici la marche à suivre :

  1. Accédez à Facebook depuis votre navigateur et cliquez sur le menu en haut à droite de votre écran.
  2. Rendez-vous sur l’onglet “Paramètres et Confidentialité” ⇒ “Paramètres”.
Onglet Facebook “Paramètres et Confidentialité sur navigateur.
  1. Sur la colonne de gauche, cliquez sur l’onglet “Vos Informations Facebook”. 
  2. Une fois sur “Télécharger vos informations”, cliquez sur “Voir”.
Onglet “Vos Informations Facebook”  permettant d'accéder à la section "Télécharger vos informations".
  1. Définissez les données que vous souhaitez télécharger en ajoutant ou supprimant des catégories de données (cochez ou décochez les cases)
Section des données que vous souhaitez télécharger en ajoutant ou supprimant des catégories de données.
  1. Choisissez le format, la qualité des photos et vidéos et autres contenus multimédias que vous souhaitez télécharger. Vous pourrez également définir une plage de dates ou choisir de tout télécharger.
 Onglet permettant de définir le format, la qualité des photos et vidéos à télécharger.
  1. Cliquez sur “Créer un fichier” pour confirmer votre requête.
Bouton permettant de valider la demande de téléchargement des données.

Une fois votre demande de téléchargement validée, vous pourrez consulter le statut de votre téléchargement depuis la section Copies. Vous serez notifié lorsque votre copie sera prête, il faudra simplement vous rendre dans la section “Télécharger vos informations” et télécharger le tout en utilisant votre mot de passe.

Comment supprimer votre compte Facebook définitivement

Après avoir téléchargé une copie de vos données, vous pouvez procéder à la suppression définitive de votre compte Facebook sans regret. 

Onglet Désactivation et suppression pour désactiver temporairement ou supprimer définitivement un compte Facebook.
  1. Depuis votre navigateur, cliquez sur  la flèche account située en haut à droite de votre écran
  2. Rendez-vous sur la rubrique “Paramètres et confidentialité”Paramètres.
  3. Cliquez sur le champ “Vos informations Facebook” à votre gauche (si vous utilisez la nouvelle version, rendez-vous sur Confidentialité ⇒ Vos informations Facebook).
  4. Cliquez sur Désactivation et suppression ⇒ Supprimer le compte Poursuivre la suppression du compte.
  5. Validez votre choix en cliquant sur Supprimer le compte à l’aide de votre mot de passe.
  6. Cliquez sur le bouton Continuer pour activer la suppression.

Il faudra patienter 30 jours avant la suppression définitive de votre compte, si toutefois vous regrettez votre décision, il suffit de vous connecter dans ce laps de temps. 

Toutefois, pour une suppression totale de vos données, le délai s’allonge à 90 jours. Facebook se réserve le droit de conserver vos données durant la période et de récupérer vos données en cas de force majeure, d’erreur ou perte éventuelle des données. Mais attention, Facebook peut également recourir à vos données en cas de violation des conditions générales ou pour des motifs juridiques.

Comment désactiver votre compte Facebook

Si vous êtes du genre à ne jamais dire jamais, vous pourrez peut-être envisager de désactiver votre compte dans un premier temps, puis de le supprimer une fois définitivement sevré (promis personne ne vous jugera).

Si vous choisissez de désactiver votre compte Facebook temporairement, voici la marche à suivre :

  1. Depuis votre navigateur, cliquez sur  la flèche account située en haut à droite de votre écran
  2. Rendez-vous sur la rubrique “Paramètres et confidentialité”Paramètres.
  3. Cliquez sur le champ “Vos informations Facebook” à votre gauche (si vous utilisez la nouvelle version, rendez-vous sur Confidentialité ⇒ Vos informations Facebook).
  4. Cliquez sur Désactivation et suppression ⇒ Poursuivre la désactivation du compte.

Facebook, le naufrage

Inutile de revenir sur les nombreuses raisons qui pourraient vous amener à quitter le réseau social. Mais l’on devait faire un bref rappel des nombreuses fois où Facebook a compromis votre confidentialité, voici ce que cela donne :

Sans exagération, Facebook est sans doute l’un des pires réseaux sociaux pour votre confidentialité. Et pour cause, la plateforme a tout un historique en la matière.

2007
Facebook fait l’objet de vives critiques en raison de l’indexation des profils de ses utilisateurs sur les moteurs de recherche, bien que les utilisateurs puissent choisir de ne pas y figurer depuis les paramètres Facebook de confidentialité.
2007
Le programme Watchdog de la BBC exprime son inquiétude face au fait que Facebook puisse représenter une aubaine pour les usurpateurs d’identité.
2008
31 mai, la CIPPIC (Clinique d’intérêt public et de politique d’Internet du Canada) assigne Facebook en justice dans une plainte de 35 pages envoyée au Commissariat pour la protection de la confidentialité. Le motif ? Facebook aurait commis 22 violations de la Loi canadienne sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques.
2008
Un article du New York Times dénonce publiquement l’absence de mécanismes permettant aux utilisateurs de clôturer leurs comptes. Les internautes soucieux de leur confidentialité voient leurs données conservées sur les serveurs Facebook indéfiniment. Ce n’est qu’en 2013 que Facebook offre enfin à ses utilisateurs la possibilité de supprimer leurs comptes.
2010
L’ONG internationale Electronic Frontier Foundation a identifié deux techniques de collecte d’informations personnelles dites « connexions » et « personnalisation instantanée ». Les auteurs ont démontré que n’importe qui pouvait accéder aux informations enregistrées dans un profil Facebook, même si ces informations n’étaient pas destinées à être rendues publiques.
2010
Le Journal du Wall Street découvre que de nombreuses applications Facebook, notamment Zynga et Lolapps communiquent des données personnelles à des dizaines d’annonceurs et organismes de suivi.
2011
L’autorité pour la protection des données irlandaise lance des investigations après avoir reçu pas moins d’une vingtaine de plaintes par l’europe-v-facebook.org fondée par un groupe d’étudiants autrichiens luttant contre la rétention des données.
2011
Facebook active la reconnaissance faciale à travers sa nouvelle fonctionnalité permettant de suggérer des Tags. Les autorités de protection des données de l’Union européenne déclarent lancer une enquête sur cette fonctionnalité afin de déterminer si la nouvelle IA de Facebook violait les règles de confidentialité.
2012
Facebook a dû se conformer au droit européen et faire peau neuve pour espérer accéder aux informations recueillies à leur sujet. L’europe-v-facebook.org ne parviendra finalement pas à se confirmer aux lois européennes. L’outil de téléchargement ne permettait pas aux utilisateurs de visualiser toutes les données recueillies et donner leur consentement.
2012
L’opinion publique prend conscience de la notion de cyberharcèlement. Facebook se retrouve une fois de plus au cœur de la tourmente avec près de 63 % des profils visibles automatiquement. Quiconque souhaitant accéder à “vos dossiers”, n’a plus qu’à se servir. Et parce que Facebook ne fait rien à moitié, son système de messagerie permet à n’importe qui de vous contacter, à moins de définir ses propres paramètres et limiter son profil à “amis seulement”.
2016
Facebook conduit le projet Atlas, connu sous le nom de Facebook Research. Le programme s’intéresse notamment aux adolescents et jeunes adultes âgés de 13 à 35 ans. Sont passés en revues : l’usage de l’application, l’historique de navigation, l’historique de recherche en ligne, la géolocalisation, les messages privés, les photos et vidéos, de même que les mails et achats Amazon. Pour y participer, les utilisateurs Facebook volontaires recevaient jusqu’à 20 $/mois.
2018
Onavo, une acquisition Facebook de 2013, se retrouve sous les feux des projecteurs. L’application était marquetée comme un VPN, mais servait à la  plateforme Insights pour évaluer l’utilisation des applications et leur part de marché. Ces informations servaient à la prise de décision Facebook.
2018
Un bug a permis aux développeurs d’accéder à des photos téléchargées sur des comptes Facebook, sans jamais être publiées. Près de 6,8 millions d’utilisateurs et 1 500 applications tierces ont été affectés.
2018
De 2010 et 2018, Facebook autorise plus de 150 entreprises à accéder aux informations confidentielles de ses utilisateurs : messages privés, carnet d’adresse, publications personnelles, le tout sans aucun consentement et à leur insu. Microsoft, Amazon, Yahoo, Netflix et Spotify en font partie. Malgré les déclarations de Facebook et ses fausses promesses, la course aux données est toujours d’actualité !
2018
Facebook admet qu’une application en lien avec le Cambridge Analytica s’empare des données de plus de 87 millions d’utilisateurs sans leur consentement en 2014. Pour ce faire, cette dernière utilisait les connexions Facebook des utilisateurs vendues via l’application. Cette brèche aura occasionné tant de dégâts que de nombreuses personnalités publiques décident publiquement de supprimer leurs comptes Facebook en utilisant le hashtag #deletefacebook. 
2019
On apprend que de nombreuses applications communiquent l’état de santé des utilisateurs Facebook (tension artérielle, cycle d’ovulation) à leur insu.
2019
Facebook admet avoir malencontreusement conservé des centaines de millions de mots de passe Facebook et Instagram en clair sur de nombreux systèmes internes. Ces derniers étaient accessibles à tous les ingénieurs Facebook, en précisant que les données dataient de 2012.
2019
L’autorité hongroise de la concurrence a condamné Facebook à une amende d’environ 4 millions de dollars pour publicité mensongère. Elle a jugé que Facebook ne pouvait pas se présenter comme un service gratuit, car l’utilisation d’informations personnelles détaillées pour diffuser des publicités ciblées constituait une forme de compensation pour Facebook en contrepartie de l’utilisation du service.
2020
En 2020, Facebook commence enfin à informer et à alerter ses utilisateurs sur les différents paramètres de confidentialité. Il aura fallu attendre 16 longues années avant que les internautes puissent enfin être sensibilisés à ce qui devait être, dès l’origine, un droit fondamental.

Difficile de croire Mark Zuckerberg sur parole lorsque Facebook va à l’opposé de ses déclarations publiques. Le 06 mars 2019, le CEO de Facebook déclare “sécuriser le stockage des données” en prenant le soin d’exclure la construction de data center dans les pays où la liberté d’expression et les droits de l’Homme font défaut.

Mais à peine quelques semaines plus tard, Facebook ouvre un data center à Singapour. Un pays où les droits de l’Homme sont discutables, notamment en matière de confidentialité et de liberté d’expression. Malgré ses propos, Zuckerberg a bien du mal à faire oublier l’influence qu’à Facebook sur le monde numérique.

Facebook dispose d’un code capable de traquer plus de 40 % des applications Android et iOS gratuites. Cela veut dire que même si vous supprimez votre compte Facebook, vous êtes susceptible d’être suivi par des applications tierces, non liées.

Vous avez sans doute aperçu le bouton “J’aime” intégré dans de nombreux sites. Il s’agit là d’un autre moyen pour Facebook de capter des informations relatives aux sites visités, aux liens cliqués et le temps passé à consulter une page donnée (pour n’en citer que quelques exemples).

Vous n’avez même pas besoin d’un compte sur la plateforme, vos activités sur les différents sites visités suffisent à générer des informations directement transmises à Zuck & Co.

Pas cool, n’est-ce pas ? 🙄

Mais vous pourriez fausser la route à Facebook et les induire en erreur ! Utilisez CyberGhost VPN pour empêcher les entreprises de vous suivre à la trace et exploiter vos précieuses données.

Mission accomplie

Et voilà Ghostie, vous savez tout ! Vous pouvez désormais supprimer votre compte Facebook dans les règles de l’art.

Vous comptez sauter le pas ? Vous hésitez encore ? N’hésitez pas à partager votre expérience en commentaire.

Dur dur de ne plus faire défiler des centaines de photos de bébés et de chats, tous plus mignons les uns que les autres, mais pensez à tout ce temps économisé !

​​

Foire aux questions

Facebook est-il voué à disparaître ?

S’ils ne sont plus qu’un jeune sur 3 aux États-Unis à utiliser le réseau social, force est de constater que Facebook connaît de moins en moins de succès face à l’arrivée de TikTok ! Mais avec l’acquisition d’Instagram et de WhatsApp, le géant a encore de beaux jours devant lui. 

Changez les règles du jeu ! Décidez quelles informations vous communiquez en ligne et contrez toutes les tentatives de Facebook et autres sites et services en ligne de s’emparer de vos données et de les exploiter à votre insu ! 

Optez pour un VPN et ne laissez plus personne remonter à votre véritable identité ! Pour devenir un Ghostie, rien de plus simple ! Il suffit de télécharger CyberGhost VPN sur n’importe quel appareil et OS et le tour est joué ! 

Non, avec CyberGhost VPN, vous restez le maître du jeu avec sa garantie 45 jours satisfait ou remboursé pour ne rien regretter ! 

Pourquoi supprimer son compte Facebook ?

Outre ses frasques en matière de violation de la confidentialité et de sécurité de ses utilisateurs et sa piètre réputation en règle générale, Facebook est une véritable source de distraction. Poster inlassablement pour obtenir l’approbation de ses “amis”, faire défiler des contenus sans tête ni queue et espionner vos vieilles connaissances n’a rien de très productif. 

Mais soyons clair, recourir à Internet avec modération est plus facile à dire qu’à faire ! C’est tout l’intérêt d’utiliser un VPN ! Vous profitez de tous les sites et services du web, sans jamais compromettre votre sécurité ou dévoiler votre identité ! Un VPN masque votre adresse IP, crypte votre connexion et vous permet de vivre une expérience en ligne alliant sécurité, confidentialité et haut débit !

Quels sont les avantages de Facebook ?

Facebook offre de nombreux avantages tels que :

          • Rester en contact 
          • Découvrir des bonnes adresses, services et produits, avis
          • Faire des rencontres, participer à des groupes de discussion
          • Se faire connaître ou faire connaître son entreprise

Nul ne peut douter de l’utilité de Facebook sur ces différents points, mais son historique en matière de traitement des données, ses nombreuses failles en sécurité et son attitude intéressée envers ses utilisateurs sont autant de bonnes raisons de vouloir quitter la plateforme et tout ce qu’elle représente. 

Heureusement, tous les services en ligne n’en ont pas qu’après vos données ! CyberGhost VPN opère une politique de No Logs en toute circonstance et n’hésite pas à partager, dans un rapport trimestriel, l’ensemble des requêtes déclinées !

Laisser un commentaire

Écrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par (*).