L’application Signal c’est quoi ?

Les applications de messagerie comme Facebook Messenger, WhatsApp et Telegram facilitent la communication avec les amis, la famille et même les entreprises. Imaginez à quel point la vie aurait été difficile sans ces applications pendant les confinements du début de la pandémie de COVID-19.

Aussi attrayantes soient-elles, ces applications ont un coût. 

Cela est particulièrement vrai pour les produits Meta comme Facebook Messenger, Instagram et WhatsApp. Ils collectent beaucoup de données afin que les annonceurs puissent les payer pour afficher des publicités ciblées. Cette pratique se poursuit malgré le fait que Meta ait reçu de nombreuses amendes à travers le monde, dont une en janvier 2023 pour mauvaise gestion des données.

C’est pourquoi, en janvier 2021, WhatsApp fait face à de vives réactions de la part de ses utilisateurs à l’annonce de la mise à jour de ses conditions d’utilisation et de sa politique en matière de protection de la vie privée. Les utilisateurs craignent notamment que l’application ne collecte des données et ne les partage avec sa société mère Meta (à l’époque Facebook). Nombreux sont ceux à s’être rués sur d’autres applications de messagerie qui ne vendraient ni ne partageraient leurs données, ce qui a permis à Signal de s’imposer.

Le soutien apporté à Signal par des personnalités telles que le dénonciateur de la NSA Edward Snowden, le PDG de Tesla/SpaceX/Twitter Elon Musk et l’ancien PDG de Twitter Jack Dorsey a attiré de nombreux nouveaux utilisateurs vers l’application. 

A screenshot of Elon Musk's tweet telling his followers to use Signal.

Entre le 7 et le 10 janvier 2021, l’application enregistre 7,5 millions de téléchargements sur le Google Play Store et l’Apple App Store. Un bond énorme pour une application qui ne comptait que 500 000 utilisateurs en 2019.

Signal, c’est quoi et qui sont les personnes qui en sont à l’origine ? 

Signal est une application qui permet d’envoyer des messages et de passer des appels vocaux et vidéo, comme la plupart des services de messagerie. La principale différence réside dans le souci permanent du respect de la vie privée et de la sécurité. Rien d’étonnant si l’on regarde de plus près les personnes à l’origine de l’application. Commençons par son créateur et ancien PDG, Moxie Marlinspike. Trevor Perrin et lui ont mis au point les fondements de ce qui allait devenir le protocole Signal. Il s’agit d’une forme de chiffrement de bout en bout (E2EE) que des plateformes telles que WhatsApp, Facebook Messenger et Skype ont depuis adopté. Défenseur de la vie privée, Marlinspike a un jour écrit un billet sur la pertinence d’avoir chacun son jardin secret, en réaction à la surveillance croissante exercée par le gouvernement des États-Unis.

[I]Si les moindres faits et gestes de chacun sont surveillés et que tout le monde enfreint techniquement une loi quelconque à un moment ou à un autre, la sanction devient alors purement arbitraire. Les détenteurs du pouvoir auront essentiellement ce dont ils ont besoin pour condamner qui ils veulent, quand ils le veulent, comme bon leur semble.

Moxie Marlinspike

En attendant, le directeur général par intérim de Signal est le cofondateur de WhatsApp, Brian Acton. Après avoir quitté WhatsApp en 2017 à la suite d’un désaccord avec sa société mère Facebook sur la manière de monétiser l’application, Brian Acton et son cofondateur Jan Koum avaient souhaité que l’application ne contienne aucune publicité, ce qui allait à l’encontre des pratiques de Facebook en termes de publicité. Dès son départ, il a cofondé la Signal Foundation avec Marlinspike auquel il a accordé un prêt à taux zéro de 105 000 400 dollars. La Signal Foundation s’appuie sur des dons pour assurer le fonctionnement du service, contrairement à des applications telles que Facebook Messenger, qui recueille des données sur les utilisateurs pour diffuser de la publicité. C’est Meredith Whittaker, présidente de Signal, qui l’a le mieux décrite dans une interview accordée à The Verge le 18 octobre 2022 : 

La Signal Foundation est une organisation à but non lucratif… [et] existe uniquement pour soutenir l’application de messagerie… Cela signifie que nous n’avons pas d’actionnaires et que nous n’avons pas de capitaux propres, de sorte que nous ne sommes pas structurellement incités à privilégier le profit et la croissance au détriment de notre mission principale.

Meredith Whittaker

Quels sont les niveaux de sécurité apportés par Signal ?

Outre le fait qu’il soit dirigé par de fervents défenseurs de la vie privée, Signal présente des caractéristiques qui en font l’une des applications de messagerie les plus sûres qui soient. Ses algorithmes de chiffrement de pointe et son engagement à ne collecter quasiment aucune donnée permettent de tenir à distance les espions et autres tiers. Des journalistes et des groupes d’activistes recommandent vivement d’utiliser Signal pour éviter de recourir à d’autres applications de messagerie.

Fonctions principales de sécurité conférées par Signal :

    • Protocole Signal. Signal utilise également ce que l’on appelle un algorithme à double cliquet pour chiffrer les messages. Cet algorithme génère une nouvelle clé à chaque message, ce qui empêche les pirates de lire des conversations dans leur intégralité. Même en interceptant et en décryptant le moindre échange.
    • Open-source. Les codes sources iOS, Android et Desktop de Signal sont ouverts. Cela permet à quiconque d’examiner le code pour vérifier s’il fonctionne comme annoncé et repérer les problèmes de sécurité potentiels. Il est également facile de vérifier si l’application est effectivement aussi privée et sécurisée que le prétend la Signal Foundation.
    • Absence de collecte de données. Comme beaucoup d’autres applications de messagerie, Signal reçoit des demandes de la part de gouvernements et d’organismes chargés de faire appliquer la loi, sollicitant la communication de données sur les utilisateurs. Signal ne stocke pas de données telles que les contacts, les listes de conversation et la localisation, et répond systématiquement ne pas pouvoir fournir d’informations, à l’exception de l’horodatage de la création d’un compte et de la date de sa dernière connexion. Vous pouvez lire les réponses de Signal en détail sur la page « Government Requests » de son site web.

Une organisation à but non lucratif (Property of the People) a confirmé les affirmations de Signal en obtenant une infographie illustrant les données auxquelles le FBI peut accéder à partir de diverses applications de messagerie. En revanche, iMessage d’Apple partage un large éventail de données telles que les listes de contacts, les informations sur les utilisateurs et les adresses IP, contrairement à ce qu’affirme Tim Cook, son PDG, qui précise qu’Apple entend devenir le précurseur en matière de protection de la vie privée. 

Bien entendu, la sécurité à toute épreuve de Signal prend fin lorsqu’un pirate accède physiquement à votre appareil. C’est pourquoi il est important de verrouiller votre appareil et l’application à l’aide d’un code PIN. Il est également judicieux d’activer la fonction de suppression automatique des messages. 

La critique la plus fréquente adressée à la sécurité de Signal est sans doute qu’il faut s’enregistrer à l’aide d’un numéro de téléphone portable. Cela peut révéler votre identité, mais cette exigence pourrait bientôt changer. Dans une interview accordée au Time Magazine en décembre 2022, M. Whittaker a déclaré que l’entreprise espérait permettre aux utilisateurs de créer un nom d’utilisateur d’ici à la mi-2023.

Pour plus de sécurité, l’application Signal vous permet de faire passer vos appels par ses serveurs, de sorte que vos interlocuteurs ne voient pas votre adresse IP. L’inconvénient est que cela peut réduire la qualité des appels et exposer votre IP à Signal. Vous pouvez vous équiper de CyberGhost VPN pour empêcher Signal et d’autres tiers de voir votre IP et renforcer ainsi votre sécurité.

Signal se distingue des autres applications de messagerie Nous avons déjà démontré la façon dont Signal préserve la confidentialité et la sécurité de vos conversations, mais comment se situe-t-il par rapport aux applications de messagerie populaires centrées sur la protection de la vie privée ? Consultez le tableau ci-dessous pour en savoir plus.

PlateformeAvantages Inconvénients 
Signal ✅ Utilise le chiffrement de bout en bout par défaut   ❌ La création d’un compte nécessite un numéro de téléphone  
✅ Ne collecte pas les données des utilisateurs  ❌ Fonctionnalités de base par rapport à la concurrence   
✅ La confidentialité et la sécurité sont au cœur de l’application❌ Possède une petite base d’utilisateurs par rapport aux grands acteurs  
Facebook Messenger✅ Utilise le chiffrement de bout en bout dans la fonctionnalité « Conversations secrètes »❌ Le chiffrement de bout en bout en dehors des « Conversations secrètes » n’est pas encore disponible pour tous les utilisateurs
✅ Tous vos amis Facebook et d’autres entreprises l’utilisent déjà❌ Collecte et partage de nombreuses données utilisateur avec la maison mère Meta et les autorités gouvernementales 
✅ Offre de nombreuses fonctionnalités amusantes (filtres, arrière-plans, autocollants, etc.)❌ Propriété de Meta, une entreprise ayant une longue liste de problèmes de confidentialité et de sécurité
iMessage ✅ Utilise le chiffrement de bout en bout     ❌ Le chiffrement de bout en bout et d’autres fonctionnalités sont exclusifs aux utilisateurs d’iOS et de macOS
✅ Offre de nombreuses fonctionnalités amusantes (filtres, arrière-plans, autocollants, etc.)❌ A un historique de partage de données avec les agences de l’application de la loi
Session ✅ Utilise le chiffrement de bout en bout ❌ Les discussions de groupe ouvertes n’ont pas le chiffrement de bout en bout
✅ Nécessite ni e-mail ni numéro de téléphone pour créer un compte❌ Les appels vocaux et vidéo révèlent votre adresse IP
✅ Utilise des serveurs décentralisés pour une sécurité accrue ❌ Les serveurs décentralisés entraînent des retards dans la réception des messages et la connexion aux appels
Telegram ✅ Utilise le chiffrement de bout en bout dans la fonctionnalité « Chats secrets »❌ L’inscription nécessite un numéro de téléphone
✅ Compte plus de 500 millions d’utilisateurs   ❌ Le chiffrement de bout en bout n’est pas disponible dans les discussions normales
✅ Offre de nombreuses fonctionnalités de sécurité et de confidentialité (messages éphémères, etc.)❌ Peut afficher des publicités dans les grands canaux publics – nécessite un compte premium pour les supprimer
WhatsApp ✅ Les discussions ont le chiffrement de bout en bout par défaut❌ Propriété de Meta – a de nombreux problèmes similaires à Facebook Messenger
✅ Compte plus de 2 milliards d’utilisateurs 
✅ Offre de nombreuses fonctionnalités amusantes (filtres, arrière-plans, autocollants, etc.)
Wire ✅ Utilise le chiffrement de bout en bout basé sur le protocole Signal❌ Nécessite un abonnement payant pour tirer le meilleur parti de l’application    
✅ Idéal pour les entreprises recherchant une plateforme de messagerie privée et sécurisée❌ Pas conçu pour communiquer avec des personnes en dehors du travail 

Comment ouvrir un compte Signal

Envie de tester Signal ? La création d’un compte prend moins de cinq minutes. Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’un numéro de téléphone portable et d’un appareil Android ou iOS. Suivez les étapes suivantes pour commencer :

  1. Téléchargez et installez la dernière version de Signal sur le Google Play Store ou l’App Store.
  1. Indiquez si vous souhaitez autoriser l’application à accéder à vos contacts. Vous en aurez besoin pour savoir qui, parmi vos contacts, est déjà sur Signal.
  1. Saisissez votre numéro de téléphone portable et confirmez qu’il est correct.
  1. Saisissez le code de vérification par SMS ou demandez un appel de vérification.
  2. Saisissez le nom de votre profil. Il peut s’agir d’un pseudonyme ou d’un surnom. Vous pouvez également ajouter une photo de profil (facultatif).
  3. Créez un code PIN alphanumérique d’au moins quatre caractères. Pensez à le mémoriser, car vous en aurez besoin pour réinstaller Signal ou changer de numéro de téléphone portable à l’avenir.
  4. Voilà, c’est fait ! Vous pouvez à présent installer l’application de bureau sur votre appareil Windows, macOS et Linux après avoir créé votre compte.

Signal est-il fait pour vous ?

Si vous recherchez une application de messagerie soucieuse de votre confidentialité et de votre sécurité, Signal répondra certainement à vos attentes. Il s’agit d’une application open-source qui ne collecte pas les données des utilisateurs et qui est dotée d’un protocole de chiffrement robuste que même d’autres applications de messagerie utilisent.

Bien entendu, Signal présente tout de même des risques pour votre sécurité. Tout d’abord, la création d’un compte nécessite l’utilisation d’un numéro de téléphone portable. Cela signifie que vous devez communiquer ce numéro à d’autres personnes si vous souhaitez qu’elles deviennent des contacts Signal. Cela pourrait bientôt changer avec l’introduction des noms d’utilisateurs. 

Vous pouvez également compromettre vos conversations si un pirate s’empare physiquement de votre appareil. Pour minimiser les risques, verrouillez votre appareil et l’application Signal à l’aide d’un code PIN et activez la fonction de disparition des messages. 

Enfin, si vous souhaitez masquer votre adresse IP lorsque vous relayez vos appels via les serveurs de Signal, nous vous recommandons d’utiliser CyberGhost VPN pour éviter que d’autres personnes ne voient votre IP réelle.

FAQ

Quel est l’intérêt de Signal ?

Signal est une application de messagerie sécurisée et cryptée de bout en bout. Cela signifie que vos messages ne peuvent être lus que par vous et votre destinataire.

Les autorités ont-elles accès à Signal ?

Non, les autorités n’ont pas accès aux messages envoyés via Signal. Les messages sont cryptés de bout en bout, ce qui signifie qu’ils ne peuvent être lus que par l’expéditeur et le destinataire.

Pourquoi utiliser un VPN sur Signal ?

Un VPN crypte votre trafic Internet, ce qui rend plus difficile pour les autorités ou les pirates d’identifier votre adresse IP et votre localisation. Cela peut être utile si vous souhaitez rester anonyme ou si vous utilisez Signal dans un pays où la surveillance est courante. Un VPN peut fournir une couche supplémentaire de protection.

À qui appartient l’application Signal ?

L’application Signal appartient à la Signal Foundation. La créatrice de Signal, Moxie Marlinspike, et le cofondateur de WhatsApp, Brian Acton, l’ont fondée ainsi que sa filiale, Signal Messenger LLC, en 2018. Signal Messenger LLC est responsable du développement de l’appli et de son protocole de chiffrement, le protocole Signal.

Signal désigne-t-elle la même chose que Signal Advance, Inc.

Ces deux sociétés sont différentes. Signal est une application de messagerie privée et sécurisée appartenant à la Signal Foundation. En revanche, Signal Advance, Inc. vend des systèmes de détection et de traitement des signaux pour des applications médicales et industrielles.

Leave a comment

Write a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked*