Comment protéger vos données personnelles en France – Guide 2024

En France, 72 % des internautes seraient préoccupés par l’enregistrement de leurs activités en ligne. Selon l’Insee, en 2021, déjà 30 % des internautes se disent très préoccupés et 42 % déclarent être préoccupés par le suivi de leurs activités en ligne pour leur proposer des publicités ciblées. 

Toujours selon les statistiques de l’Insee, 59 % des internautes ont refusé de partager leur position géographique à des fins publicitaires et 32 % déclarent avoir changé les paramètres de leur navigateur pour empêcher ou limiter les cookies.

Actions effectuées pour limiter l'accès à ses données personnelles selon l'INSEE

À quoi correspondent les “données personnelles”

Mais avant de contester l’utilisation massive de données personnelles, voyons d’abord en quoi elles consistent, ce qu’elles comprennent et quel en est leur traitement.

Le terme “données personnelles” est relativement vaste, il peut s’agit de tout type d’information renvoyant à une personne physique et permettant de l’identifier sans équivoque.

La notion de « données personnelles » est à comprendre de façon très large

Une « donnée personnelle » est « toute information se rapportant à une personne physique identifiée ou identifiable ».

Mais alors comment peut-on identifier une personne ?

Il est possible d’identifier une personne, en occurrence un internaute de deux manières : 

          • De façon directe par le biais de son prénom ou de son nom de famille par exemple.
          • De façon indirecte par le biais de son numéro de téléphone, numéro d’identification sociale, de son numéro client, etc.

Dans les deux cas, une seule information peut suffire à remonter à l’identité d’une personne. Il suffira ensuite de faire correspondre toutes les informations obtenues pour en avoir la confirmation. Un annuaire comportant l’adresse, le nom de famille, ainsi que le numéro de téléphone de la personne est largement suffisant. Certains affichent leur date de naissance sur les réseaux sociaux, les sites tels que Copains d’avant, etc.

Nous parlerons de traitement des données dès lors qu’une information, à caractère personnel est consultée, enregistrée, conservée, utilisée, partagée, etc.

Il est important de rappeler que l’exploitation des données personnelles, leur traitement, n’est pas limité au numérique. Des fichiers papiers comprenant des données personnelles (fiches client, registres, listes, dossiers médicaux, etc.) doivent également être protégés.

Comment les entreprises protègent-elles vos données personnelles ?

En France, toute entreprise, organisation quelle qu’elle soit et quelle que soit sa taille, doit traiter vos données conformément au RGPD. Le RGPD s’applique dans le secteur privé et public et s’applique également aux sous-traitants.

Qu’est-ce que le RGPD ?

En vigueur depuis le 25 mai 2018, le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) est un texte réglementaire valable sur toute l’Union européenne et s’inscrit dans la continuité de la loi française informatique et Libertés de 1978. Pour résumer, le RGPD repose sur trois principes fondamentaux :

          • Le  respect des droits des citoyens internautes.
          • La responsabilisation des acteurs de toutes industries sur le traitement des données.
          • Le renforcement des régulations en matière de protection des données par les pouvoirs publics.

Pour aider les entreprises à se conformer au RGPD, la CNIL recommande de tenir un registre de traitement de données, de trier les données pour n’exploiter que le strict nécessaire et de veiller au respect des droits des internautes (le droit de consulter, de modifier et de supprimer ses données). Mais le point le plus important demeure l’obligation de sécuriser les données traitées.

Que nous disent les statistiques ?

Quatre ans après, que nous disent les chiffres ? Les entreprises sont-elles en conformité avec le RGPD ?

Voici un résumé des résultats du Baromètre RGPD 2022 mené par son outil Data Legal Drive.

          • 30 % des entreprises ont digitalisé leur conformité de façon exhaustive et pérenne (contre 15 % en 2019), une digitalisation qui pourrait s’expliquer par la crainte d’être contrôlé par la CNIL.
          • 67 % des entreprises ont intégré une plateforme de gestion du consentement à leur site web.
          • 40 % comptent migrer vers d’autres solutions conformes aux recommandations de la CNIL.
          • 25 % des organisations espèrent poursuivre leur utilisation de Google Analytics grâce à un nouveau paramétrage qui respecterait le RGPD.
          • Plus de 50 % des entreprises se disent en conformité avancée.

Mais alors, qui sont les mauvais élèves ? 

Si les récentes statistiques démontrent un effort dans le traitement des données d’utilisateurs, les internautes sont loin d’avoir l’esprit tranquille pour autant. En cause ? L’exploitation massive des données d’utilisateur, soit le Big Data ! Une pratique absolument légale, à laquelle vous consentez d’ailleurs. Dur d’éplucher les Politiques de Confidentialité des nombreux services que nous utilisons sur Internet et pourtant cette démarche est nécessaire pour préserver votre confidentialité et votre sécurité.

Qu’est-ce que le Big Data ? 

Le Big Data correspond à une quantité massive de données que les entreprises traitent pour en faire ressentir des tendances, des stratégies Marketing. L’objectif ? Étudier les comportements des consommateurs, adapter les offres et créer des publicités ciblées. 

Ainsi, le Big Data est une pratique désormais essentielle pour les multinationales comme pour les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs. En France, on estime que les entreprises sous-exploitent les données à leurs portées. Celles-ci permettent entre autres : 

          • Une meilleure prise de décision.
          • Une meilleure connaissance du marché.
          • Une meilleure efficacité des services (meilleure satisfaction client).
          • Une meilleure qualité des produits (en lien avec les besoins clients).

Si la finalité est de mieux appréhender les besoins des consommateurs, les internautes ne devraient pas servir de cobayes et voir toutes leurs informations personnelles exposées à ciel ouvert. Mais pour avoir une meilleure maîtrise de ses propres données, voyons d’abord qui pratique le Big Data et comment y remédier.

Qui sont les géants du Big Data ?

Des millions de multinationales ont recours au Big Data, mais voici quelques exemples d’entreprises “du quotidien” qui exploitent nos données sans remords : 

          • Google et ses mégadonnées. Google exploite tous ses sites et applications connexes pour recueillir des données et appliquer différents algorithmes pour cibler les publicités.
          • Amazon et sa suggestion de produits automatique, des recommandations certes appréciées, mais qui n’en demeurent pas moins le fruit du Big Data…
          • Apple et son traitement d’applications.
          • Spotify et ses publicités ciblées ou encore sa technologie musicale pour améliorer l’expérience de ses auditeurs à travers le monde.
          • Netflix et ses recommandations personnalisées de films et séries télévisées.
          • Facebook et sa reconnaissance d’images ou encore ses notifications d’anniversaires et ses recommandations d’amis.
          • Instagram et ses suggestions de contenus adaptés à vos préférences, localisation et âge.

Et la liste est longue, vous y trouverez des géants de la restauration rapide tels que McDonald’s, Starbucks et même des organismes de paiement pour réduire les risques de fraude.

Où en est la France dans tout ceci ?

En 2018 déjà, les sondages sur le traitement des données à grande échelle laissaient entrevoirormatique (IDC France – enquête Analyse des Données – 2018).

un certain retard avec 41 % des directions métiers qui déplorent un manque de stratégie de la part de leur entreprise avec 38 % souhaitant une meilleure implication de leur direction inf

Comment protéger vos données personnelles en 2024 ?

Faites le tour du propriétaire. À quand remonte la dernière fois où vous avez trié vos applications et logiciels installés ? Que ce soit sur votre ordinateur portable ou smartphone, n’hésitez pas à faire le ménage. 

Mettez à jour vos applications fréquemment utilisées

Les applications obsolètes ne contiennent pas les derniers correctifs et sont une cible de choix pour les cybercriminels.

Supprimez les applications inutilisées, obsolètes ou douteuses

Vous ne vous souvenez plus de la fois où vous aviez téléchargé ou installé une application en particulier ? Celle-ci se serait peut-être invitée à la suite d’un téléchargement douteux. Avant de supprimer une application, pensez à vider le cache et à supprimer toutes vos données.

Supprimez votre historique et données de navigation

Si vous utilisez Google Chrome, pensez à vous déconnecter de votre compte et surfer en utilisant le mode invité. Sachez que le mode Incognito n’est pas suffisant pour préserver votre sécurité et votre confidentialité sur les moteurs de recherche. Google et ses nombreuses applications finiront par révéler votre identité. C’est notamment le cas lorsque vous accédez à Facebook, Instagram, YouTube ou à votre compte Gmail. Cela vaut également pour ses services tels que Maps et tous ses sites partenaires.

Si vous utilisez Google Chrome, voici comment supprimer vos données de navigation : 

          • Rendez-vous sur le menu Historique de votre navigateur
          • Cliquez sur Afficher l’historique complet
          • Puis, appuyez sur Effacer les données de navigation
          • Cochez les champs concernés, nous recommandons de supprimer votre : Historique de navigation, historique des téléchargements, Cookies et images/fichiers en cache

Triez votre navigateur sur le volet

Privilégiez des navigateurs et moteurs de recherche soucieux de votre confidentialité, il en existe un certain nombre parmi lesquels : Mozilla Firefox, DuckDuckGo, Brave, Tor ou encore Vivaldi. Attention toutefois au navigateur Tor qu’il faudra aborder non sans quelques précautions.

Avant de recourir à quelconque navigateur, prenez quelques instants pour lire sa politique de confidentialité et comprendre comment vos données sont traitées par le service. 

Sécurisez votre présence sur le Wifi gratuit

Bien que pratiques, à notre portée dans la plupart des espaces publics, les Wifi publics n’en demeurent pas moins le terrain de jeu favoris des cybercriminels. Peu ou pas sécurisés, les Wifi ne requièrent même pas de mot de passe, vos activités et toutes vos données sont exposées à la vue de tous. 

La seule manière de sécuriser vos informations sera d’utiliser un VPN pour masquer votre adresse IP et crypter vos données de bout en bout. Avec son chiffrement de pointe AES 256 bits, ses protocoles VPN de dernière génération et sa bande passante illimitée, CyberGhost VPN est votre meilleur compagnon de route pour toutes vos connexions extérieures. Aussi, vous pourrez connecter jusqu’à 7 appareils différents en simultané, de quoi vous assurer une protection sur l’ensemble de vos dispositifs.

Créez des mots de passe puissants

Il va sans dire que le simple fait de sécuriser vos comptes à l’aide d’un mot de passe puissant vous évitera bien des péripéties et contribuera au renforcement de votre sécurité et de votre confidentialité en ligne. Mais avant de définir votre mot de passe, voici quelques précautions à prendre : 

          • Utilisez un mot de passe suffisamment complexe et long, tout en veillant à pouvoir le mémoriser
          • Utilisez un mot de passe différent pour chacun de vos comptes
          • Utilisez un mot de passe différent pour chaque membre de votre famille
          • Suivez les recommandations de la CNIL en matière de renouvellement des mots de passe

Installez un VPN de qualité pour crypter vos données

Si toutes ces initiatives sont bonnes à prendre, sachez qu’elles demeurent hélas insuffisantes. Votre adresse IP étant divulguée, votre fournisseur d’Accès à Internet et les pouvoirs publics seront toujours en mesure de vous identifier. Pour masquer votre identité et surfer en toute sécurité et confidentialité, optez pour un VPN premium. CyberGhost VPN vous permet de profiter d’une solution de sécurité tout-en-un avec son antivirus intégré et ses multiples fonctionnalités. En rejoignant l’un de nos serveurs, vous cryptez l’ensemble de votre trafic et obtenez une adresse IP virtuelle pour ne laisser aucune trace de votre présence en ligne.

CyberGhost VPN vous permet de protéger votre navigation sur 7 appareils différents en simultané. En installant le VPN sur votre routeur, vous sécurisez l’ensemble de vos appareils domestiques en un tour de main !

Évitez les services VPN gratuits

Derrière les gratuité des services VPN se cache un sombre business de…données ! Vous l’aurez compris vos données sont le nouvel or dans une ère où vos moindres faits et gestes sont scrutés pour mieux vous vendre et vous vendre toujours plus ! Pauvres en infrastructure de serveurs, les VPN gratuits sont rapidement saturés et ne vous permettent pas de profiter des vitesses de connexion escomptées. Ils n’offrent par ailleurs que de faibles niveaux de sécurité et jouent le même jeu que les hackers, ils s’emparent de vos données pour les commercialiser au plus offrant. 

Foire aux questions

Un VPN peut-il masquer mon historique sur les moteurs de recherche ?

Un VPN premium tel que CyberGhost vous permet de masquer votre adresse IP, ainsi que de crypter vos données pour une navigation en toute confidentialité et sécurité. Ainsi, vous ne cesserez de voir s’afficher tout un tas de publicités intempestives sur vos résultats de recherche. N’hésitez pas à contacter nos équipes support 24h/24 et 7j/7 pour vous aider à surfer anonymement et empêcher Google de vous suivre à la trace.

Qui peut voir mon activité sur Internet ?

Quiconque le souhaite peut accéder à vos activités Internet. Votre moteur de recherche enregistre toutes les requêtes de recherche et votre adresse IP. Optez pour CyberGhost VPN et restez à l’abri de tous les regards indiscrets. CyberGhost VPN utilise un puissant cryptage AES 256 bits pour masquer vos données en ligne. 

Comment masquer mon historique de navigation sur le Wifi ?

Afin de masquer votre historique de navigation, vous pouvez :

          • Utiliser l’extension de navigateur « HTTPS Everywhere » pour crypter vos activités.
          • Utiliser un moteur de recherche axé sur la confidentialité comme StartPage ou DuckDuckGo.
          • Passer à un fournisseur d’accès Internet respectueux de la vie privée
          • Utiliser le navigateur Tor pour naviguer anonymement
          • Utiliser un VPN pour masquer votre présence en ligne.
CyberGhost VPN vous offre une protection des données imparable. CyberGhost vous permet en effet de masquer votre adresse IP lorsque vous rejoignez l’un de nos serveurs optimisés. Par ailleurs, vous profitez d’une bande passante illimitée, d’un chiffrement de pointe AES 256 bits et d’une protection Wifi automatique sur 7 appareils différents en simultané. Pourquoi ne pas le tester ? Vous bénéficiez d’une garantie 45 jours satisfait ou remboursé pour le mettre à l’essai

Les VPN gratuits sont-ils fiables ?

Hélas, non. Si vous souhaitez un minimum de protection en ligne, il est recommandé d’éviter les VPN gratuits autant que possible. Outre leurs faibles niveaux de sécurité, les VPN gratuits peuvent entraver votre expérience sur Internet entre faible débit, publicités intempestives et streaming limité. Un VPN gratuit conserve des logs de vos activités. Vous ne pourrez jamais profiter d’un chiffrement identique à celui que vous confère un VPN payant.
CyberGhost VPN est un fournisseur VPN premium abordable, doté de protocoles hautement sécurisés et cryptés (notamment OpenVPN et WireGuard®). Nous ne conservons aucun log de vos activités, ni aucune donnée. Testez CyberGhost VPN en toute sérénité avec notre garantie 45 jours satisfait ou remboursé.

Leave a comment

Write a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked*