Comment savoir si mon téléphone est espionné : 6 signes que quelqu’un espionne votre caméra

Penser que quelqu’un puisse vous observer à travers votre téléphone est inquiétant, et vous n’êtes pas paranoïaque si vous vous en inquiétez. L’appareil photo de votre téléphone est un instrument d’espionnage de choix. La confidentialité numérique est loin d’être une évidence. C’est une question à laquelle vous devez faire face en permanence. Dans un monde d’entreprises avides de données, de cybercriminels, de gouvernements indiscrets et de harceleurs habiles en informatique, il est utile d’être attentif aux atteintes à la vie privée qui pourraient être commises. 

Lorsqu’Edward Snowden a révélé le programme illégal de surveillance de masse de la NSA en 2013, l’espionnage des téléphones est soudain devenu un sujet incontournable dans le monde entier. Les inquiétudes n’ont fait que croître depuis que la plupart des gouvernements ont investi dans des technologies de piratage téléphonique à distance. Les logiciels espions (et les logiciels de harcèlement) sont également devenus plus largement disponibles et plus difficiles à détecter. 

Si vous voulez savoir si quelqu’un vous observe à travers la caméra de votre téléphone, vous êtes au bon endroit.

Peut-on pirater votre téléphone et caméra pour vous espionner ?

En théorie, il est possible de détourner n’importe quel appareil photo à des fins d’espionnage, y compris votre téléphone, quel qu’en soit le modèle. Tout ce dont les cybercriminels (ou des ex jaloux) ont besoin, c’est d’un logiciel espion approprié et d’un point d’entrée dans votre appareil. Il peut s’agir d’une application obsolète, d’un lien frauduleux ou d’une connexion Wifi non cryptée. Une fois qu’ils ont obtenu cela, ils peuvent facilement vous espionner par le biais de votre appareil photo, de votre microphone et de vos applications. 

Un logiciel espion peut contrôler votre smartphone de différentes manières :

    • Prendre des photos
    • Enregistrer des vidéos
    • Pilotage à distance de votre appareil

Bien qu’il soit impossible de prévenir toutes les menaces, vous pouvez renforcer votre sécurité afin de vous protéger autant que possible. Si la sécurité de votre téléphone n’est pas à la hauteur, vous êtes une cible plus facile. Vous pouvez adopter des réflexes de sécurité pour réduire les risques de logiciels espions : mettez à jour vos logiciels dès que possible, supprimez les applications inutilisées et ne cliquez pas sur des liens suspects. Vous trouverez en bas de page une liste plus complète de conseils pour vous aider à protéger votre appareil.

Les cybercriminels peuvent infiltrer votre appareil avec des logiciels espions lorsque vous vous connectez à des réseaux non sécurisés, tels que les réseaux Wifi publics. Protégez-vous de l’espionnage et de la surveillance en ligne en utilisant un VPN fiable. CyberGhost VPN crypte votre trafic Internet pour le mettre à l’abri des regards indiscrets.

Qui vous espionne ?

Les entreprises comme les particuliers ont de bonnes raisons de vous espionner. Le danger que représentent les harceleurs et les cybercriminels n’est pas le fruit de votre imagination. Dans notre monde de plus en plus connecté, ces entités malveillantes s’immiscent davantage dans votre vie.
Les réseaux sociaux collectent également de grandes quantités de données sur vous – certains peuvent même contrôler votre appareil photo. Les gouvernements ne sont pas en reste. Des informateurs indiquent qu’ils n’ont aucun scrupule à utiliser les appareils des particuliers pour les espionner.
Voici un aperçu des personnes les plus susceptibles de vous espionner par l’intermédiaire de votre appareil photo.

Les cybercriminels

Le monde de la cybercriminalité est en pleine expansion. Tous les ans, les pirates mettent la main sur de nouveaux outils et de nouvelles techniques qui facilitent l’infiltration de vos appareils. Les hackers peuvent même utiliser ChatGPT pour créer des codes malveillants et lancer des attaques. 

Selon Cybersecurity Ventures, la cybercriminalité coûte à ses victimes 8 000 milliards de dollars dans le monde en 2023, et 10 500 milliards de dollars en 2025. Les cybercriminels représentent une grande menace, même pour vous. Ils peuvent facilement vous espionner par le biais de votre appareil photo si votre téléphone est équipé d’un logiciel espion. Les pirates informatiques « black hat » sont motivés par l’appât du gain. Ils le font notamment en détournant les caméras des téléphones et en recueillant des images explicites pour faire chanter leurs victimes.

Si un cybercriminel vous dit qu’il a des images explicites de vous, il y a de fortes chances qu’il bluffe. Mais plutôt que de prendre ce risque, mieux vaut sécuriser vos appareils pour éviter les mauvaises surprises.

Stalkers

Si une personne mal intentionnée décide de s’en prendre à vous, cette dernière pourrait vous espionner à l’aide de votre caméra si elle a les connaissances requises pour le faire. Malheureusement, il est régulièrement fait état de personnes qui espionnent autrui depuis leur appareil photo. Il s’agit souvent d’hommes qui utilisent des logiciels malveillants pour surveiller et enregistrer des femmes à l’aide de leur webcam ou de leur téléphone.

Les fonctionnaires ne sont pas les seuls à abuser de leurs privilèges d’accès. Des responsables ont surpris des employés Amazon espionner des personnes à travers leurs caméras, et des clients d’Airbnb ont même trouvé des caméras cachées à des endroits intimes tels que les chambres et les salles de bains. 

Il est également plus fréquent que vous ne le pensiez que des ex-conjoints jaloux espionnent leurs anciens partenaires. Une enquête menée par NortonLifeLock en 2021 a révélé qu’environ 1 personne sur 10 au Royaume-Uni admet utiliser des logiciels espions pour surveiller son partenaire. Entre les logiciels espions qui activent silencieusement les caméras, les keyloggers et les traceurs de localisation, les ex redoutables ne manquent pas de moyens pour espionner leurs anciens amants. Les logiciels espions peuvent également constituer un élément essentiel de la violence domestique.

Applications et Big Tech

Si vous utilisez des applications telles que Facebook, Instagram, Snapchat ou WhatsApp, vous avez probablement donné à Meta et Snap Inc. l’autorisation d’utiliser votre caméra et votre microphone. Ces applications ont ainsi la possibilité  : 

    • d’accéder à vos caméras avant et arrière
    • de prendre des photos et des vidéos discrètement, sans vous en avertir
    • de stocker et partager les photos et vidéos capturées avec d’autres personnes
    • d’utiliser la reconnaissance faciale en temps réel pour identifier vos traits et expressions
    • de diffuser en direct le flux de la caméra sur le web
    • d’obtenir des informations sur votre environnement
    • d’utiliser un logiciel de reconnaissance faciale avancé pour rechercher des photos de vous en ligne et construire un modèle 3D de votre visage.

Vous y consentez lorsque vous autorisez une application. Même si cela ne figure pas dans les conditions de service que vous avez acceptées, la plupart des entreprises se réservent le droit de modifier leur politique de confidentialité à tout moment. Nombre d’entre elles incluent même des clauses stipulant qu’elles ne sont pas tenues de vous informer si elles modifient leur politique. S’ils veulent avoir davantage accès à votre appareil photo ou à votre microphone, ils peuvent tout simplement se servir. Malheureusement, vous ne pourrez pas utiliser un service si vous n’acceptez pas ses conditions d’utilisation, ce qui ne vous laisse pas le choix.

Nous nous réservons le droit de changer ou de modifier ces termes et conditions à tout moment et à notre seule discrétion.

Conditions générales Oculus

En 2020, Instagram a fait face à des poursuites pour espionnage des utilisateurs sur iPhone par le biais des caméras. Meta s’est refusé à tout commentaire, mais l’affaire serait liée à un bug qui activait les appareils photo des utilisateurs lorsqu’ils n’étaient pas utilisés. L’application Facebook a connu un bug similaire en 2019. Même s’il s’agissait d’une erreur à proprement parler, cela n’enlève rien au fait que les entreprises technologiques jouissent d’un accès à votre vie personnelle et d’une grande marge de manœuvre pour en abuser.
Big Tech a créé une réalité où vos données les plus confidentielles ne vous appartiennent plus. Si vous utilisez ces applications, c’est le compromis auquel vous êtes confronté. Des entreprises comme Meta et Google font des promesses publiques en matière de protection de la vie privée pour vous satisfaire, mais elles les rompent dès qu’elles se mettent en travers du chemin du profit. Les revenus que ces entreprises tirent de la violation des lois sur la protection de la vie privée dépassent souvent de loin les amendes auxquelles elles s’exposent à la suite de poursuites judiciaires.

Gouvernements 

À moins de figurer sur une liste des services de renseignement, il y a peu de chances que quelqu’un se serve de l’appareil photo de votre téléphone pour vous surveiller activement. En revanche, les gouvernements collectent et stockent vos données. Votre téléphone peut être considéré comme étant un effet personnel, mais c’est aussi un outil de surveillance par excellence. Si les autorités décident de se pencher sur votre cas, rien ne les empêche de savoir tout ce qui vous concerne.

Les révélations de Snowden montrent comment la NSA peut espionner illégalement les internautes à partir de leurs caméras. Nous avons toutes les raisons de croire que les agences de renseignement continuent de le faire dans l’ère post-Snowden. En 2022, des rumeurs ont fait surface selon lesquelles la CIA contournait les protections de la vie privée pour espionner des individus à l’intérieur et à l’extérieur des États-Unis.

Heureusement, le combat va dans les deux sens et les défenseurs de la vie privée du monde entier progressent dans la lutte contre les atteintes à la vie privée contraires à l’éthique. Par exemple, en 2021, Privacy International a gagné un appel devant la Cour suprême pour empêcher le gouvernement britannique et les agences de renseignement d’utiliser des « mandats généraux ». Ces mandats autorisent les autorités à pirater et à espionner sans discernement les appareils des particuliers.

Bien que ce soit une belle avancée, il est difficile d’imaginer que les gouvernements respectent ce type de décisions ou fassent preuve de transparence en matière de surveillance. La probabilité que ces derniers poursuivent leurs activités en toute discrétion est plus grande. Après tout, qui a autorisé les gouvernements à utiliser le logiciel espion Pegasus de NSO Group pour espionner les défenseurs des droits de l’homme, les journalistes et d’autres cibles ?

Vous êtes probablement effrayé et vous voulez savoir comment savoir si une caméra vous surveille. Voici quelques signes révélateurs.

Découvrez comment éviter la surveillance et comment préserver votre vie privée. Vous pouvez également crypter votre connexion avec CyberGhost VPN pour renforcer votre confidentialité et protéger vos appareils contre l’espionnage en ligne.

6 signaux d’alerte indiquant qu’on espionne votre caméra de téléphone

Image of phone on desk beside laptop
Méfiez-vous de l’eau qui dort et d’un téléphone en veille

Si votre caméra vous surveille (et que ce n’est pas Big Tech à l’autre bout du fil), c’est généralement parce que votre téléphone est équipé d’un logiciel espion. Bien que les logiciels espions soient conçus pour fonctionner le plus discrètement possible, il existe des signes révélateurs qui vous permettent de savoir qu’ils sont là. Voici quelques-uns des signes les plus courants qui indiquent que votre appareil est infecté par un logiciel espion.

1. Activité étrange de l’appareil photo

L’appareil photo de votre téléphone se comporte-t-il de manière étrange ? Si l’appareil photo de votre téléphone s’allume de lui-même, cela signifie qu’il est utilisé alors qu’il ne devrait pas l’être. Vous pouvez essayer de prendre une photo ou de passer un appel vidéo et obtenir un message d’erreur indiquant que votre appareil photo est déjà utilisé. Il se peut également que vous trouviez sur votre appareil des photos ou des vidéos que vous ne vous souvenez pas avoir prises.

À moins que vous n’ayez des problèmes matériels ou logiciels, cela ne devrait pas se produire. Mettez à jour et redémarrez votre téléphone et vos applications pour voir si le problème disparaît. Si ce n’est pas le cas, n’ignorez pas le problème, car il pourrait s’agir de quelqu’un qui vous espionne.

2. Activité de l’application en arrière-plan

Les logiciels espions classiques sont souvent faciles à détecter : ils peuvent apparaître sous forme d’application fonctionnant en arrière-plan. Les logiciels espions plus sophistiqués ne sont pas aussi faciles à repérer. Si vous vérifiez l’activité des applications en arrière-plan de votre téléphone, vous constaterez sans doute l’existence d’applications inconnues ou d’activités suspectes. Vérifiez les paramètres d’utilisation de la batterie ou de temps d’écran pour voir quelles sont les applications les plus actives sur votre appareil. 

Si une application que vous n’avez pas utilisée présente une activité élevée et récente, il se peut qu’elle héberge un logiciel espion – débarrassez-vous-en. N’oubliez pas que les services de localisation, le Bluetooth et les applications en arrière-plan peuvent également épuiser votre batterie. Veillez à éliminer les autres causes avant de tirer des conclusions hâtives !

3. Éclairage de l’appareil photo

Le voyant lumineux ou la lampe de poche de votre appareil photo qui s’allume tout seul est une source d’inquiétude et signifie que votre appareil photo est actif. Cependant, des pirates habiles peuvent utiliser votre caméra sans déclencher la lumière. Si vous ne la voyez pas, cela ne signifie pas nécessairement que vous êtes sorti d’affaire.

4. Utilisation excessive de données

L’utilisation excessive de données sur votre téléphone est un signal d’alarme pour les logiciels espions. Les logiciels espions collectent et téléchargent silencieusement vos données sans que vous ne le sachiez ou que vous y consentiez. Cela provoque un pic anormal dans votre consommation en données, mais vous ne le remarquerez pas si vous ne le vérifiez pas.
Si vos habitudes de navigation restent les mêmes, mais que votre consommation de données a augmenté, il y a lieu de s’inquiéter. Vous pouvez vérifier quelles applications utilisent le plus de données, mais si le logiciel espion est bien caché, il se peut que vous ne puissiez pas voir d’où vient la consommation de données.

5. Applications ou fichiers inconnus

Les fichiers et applications inconnus sont un signe évident d’altération. Les cybercriminels utilisent souvent des applications non sécurisées ou infectées pour installer subrepticement des logiciels malveillants sur votre appareil. Si quelqu’un a accès à votre téléphone, il peut télécharger des applications malveillantes. 

Les cybercriminels peuvent également détourner votre connexion et l’utiliser pour installer des logiciels malveillants – c’est ce que l’on appelle une attaque de type « man-in-the-middle » (MiTM). Les attaques MiTM sont plus fréquentes sur les réseaux Wi-Fi publics et les sites web mal sécurisés.

Vérifiez régulièrement votre dossier Téléchargements pour y trouver tout ce qui ne devrait pas s’y trouver. Les logiciels espions affectent également l’utilisation de votre disque, et vous pouvez remarquer que votre disque est plein alors qu’il ne devrait pas l’être. Il est conseillé de surveiller régulièrement votre espace de stockage afin de détecter toute activité inhabituelle dès qu’elle se produit.

6. Messages ou courriels que vous n’avez pas envoyés

Différents types de logiciels espions enregistrent et téléchargent les photos et les vidéos prises par votre appareil photo de différentes manières. Certains diffusent les fichiers multimédias directement sur un serveur cloud ou un autre appareil sans les enregistrer sur votre appareil. D’autres envoient les fichiers par le biais de vos messages, d’applications de messagerie ou d’e-mails. Gardez un œil sur les messages que vous n’avez pas envoyés, ou même sur les messages supprimés que vous ne vous souvenez pas avoir supprimés.

Comment prévenir l’espionnage de votre smartphone

La meilleure façon d’empêcher quiconque d’espionner votre téléphone est de respecter certaines règles élémentaires en informatique. Il s’agit notamment de suivre les mises à jour logicielles et de supprimer régulièrement les anciens fichiers et applications. Voici un aperçu de six autres moyens d’empêcher la caméra de votre téléphone de vous espionner. 

1. Supprimez les logiciels malveillants

Vous devez effectuer régulièrement des analyses antivirus afin d’identifier les programmes potentiellement indésirables (PUP) et les menaces. Si votre téléphone est infecté par un type courant de logiciel espion, un logiciel antivirus peut le détecter et vous aider à le supprimer. 

Vous pouvez trouver de nombreux logiciels antivirus gratuits, et même si c’est mieux que rien, les versions payantes effectuent des analyses plus approfondies et offrent une meilleure protection en temps réel. Vous risquez également de télécharger des logiciels malveillants si vous optez pour un antivirus gratuit.

2. Modifier les autorisations des applications

Vous pouvez définir les applications autorisées à accéder à l’appareil photo. Allez dans Autorisations des applications et désactivez l’accès à l’appareil photo pour chacune de vos applications. Vous aurez souvent la possibilité d’autoriser l’utilisation de l’appareil photo « uniquement lorsque vous utilisez l’application », ce qui est mieux que de donner aux applications un accès permanent à votre appareil.

3. Désactiver des applications

Si la désactivation des autorisations de l’appareil photo n’est pas suffisante, vous pouvez également désactiver les applications lorsque vous ne les utilisez pas. Vous pouvez désigner certains moments de la journée pour utiliser certaines applications et garder le reste de votre journée privé. Consultez nos conseils et astuces en matière de confidentialité sur les réseaux sociaux.

4. Supprimez les applications de réseaux sociaux

Facebook et Instagram ont un accès total à votre microphone et à votre appareil photo. Si vous ne voulez pas de cela, la meilleure chose à faire est de supprimer ces applications. Cela ne signifie pas que vous devez cesser complètement d’utiliser les médias sociaux. Vous pouvez toujours les utiliser dans votre navigateur si vous le souhaitez. Si vous utilisez des navigateurs respectueux de la vie privée et que vous êtes connecté à un réseau privé virtuel (VPN), vous réduirez considérablement la quantité de données qu’ils peuvent collecter à tout moment.

5. Désactivez votre appareil photo

Sur la plupart des nouveaux appareils, il est relativement facile de désactiver l’appareil photo et le microphone. Le problème, c’est qu’il est difficile de savoir s’ils sont vraiment désactivés. Des entreprises comme Apple et Google sont souvent accusées de ne pas respecter leurs propres paramètres et limites en matière de confidentialité. Nous ne pouvons qu’espérer que lorsque nous les désactivons, ils le sont vraiment.

6. Ne répondez pas aux mails ou messages suspects.

Le phishing est l’un des moyens les plus courants d’être infecté par un logiciel malveillant. Les acteurs de la menace tentent de créer des histoires attrayantes pour piquer votre curiosité ou vous faire paniquer – ne tombez pas dans le panneau. Si vous recevez un courriel vous annonçant que vous avez gagné une voiture ou un million de dollars, ce n’est probablement pas le cas. Ignorez les courriels ou les messages suspects et ne cliquez pas sur les liens ou ne téléchargez pas les fichiers envoyés par des inconnus.

7. N’utilisez que des applications de confiance

Les fausses applications constituent une menace croissante et, bien que les principaux magasins d’applications s’efforcent de renforcer la sécurité, les applications malveillantes passent souvent entre les mailles du filet. Les cybercriminels veulent vous faire croire que leurs applications sont légitimes, c’est pourquoi elles sont souvent déguisées en applications utiles ou même connues. 

Leurs logos et leurs noms ressemblent étrangement à ceux des versions authentiques, afin de vous inciter à les installer. Lorsque vous le faites, une charge utile malveillante est installée sur votre téléphone, donnant aux acteurs de la menace un accès à distance à votre appareil (y compris à votre appareil photo).

8. Utilisez un VPN

Les infections par logiciels espions peuvent se produire sur les Wifi publics en raison des vulnérabilités inhérentes aux réseaux ouverts. Les points d’accès Wifi publics ne sont souvent pas cryptés, ce qui permet aux cybercriminels d’intercepter facilement le trafic du réseau. Les pirates peuvent exploiter ces vulnérabilités pour déployer des logiciels malveillants, lancer des attaques MiTM et renifler des paquets. 

Vous ne savez jamais qui partage votre réseau et quel type de menaces s’y cache. CyberGhost VPN crée un chemin sécurisé entre votre appareil et Internet pour vous protéger des écoutes potentielles et de l’interception des données. 

Notre Kill Switch automatique vous permet de rester protégé même si votre connexion VPN tombe en panne, ce qui vous exposerait temporairement. Il arrête tout le trafic vers et depuis votre appareil jusqu’à ce que vous vous reconnectiez au VPN, afin que vous n’ayez pas à vous soucier des fuites de données.

Vous pouvez utiliser CyberGhost pour sécuriser votre connexion avec un cryptage VPN AES 256 bits imparable, même sur des réseaux non sécurisés. Nous adhérons également à la politique « No Logs », vérifiée de manière indépendante, qui garantit que nous ne stockons ni ne partageons vos données.

Quelqu’un vous espionne… depuis votre petite caméra

L’idée que quelqu’un puisse vous espionner au moyen de votre appareil photo suffit à mettre tout le monde mal à l’aise. Il est regrettable que nous vivions dans un monde où cela peut se produire et se produit effectivement. Les gouvernements espionnent illégalement les citoyens, les cybercriminels lancent des attaques de logiciels espions sur des victimes qui ne se doutent de rien, et les logiciels de harcèlement sont bon marché et faciles à trouver. 

La possession d’un smartphone implique des compromis importants en matière de protection de la vie privée. Il est extrêmement pratique et de plus en plus nécessaire. C’est aussi un puissant dispositif de surveillance qui enregistre chacun de vos mouvements, chaque photo que vous prenez et chaque message que vous envoyez. Pour préserver votre vie privée, il est important de connaître les signes révélateurs d’un téléphone infecté par un logiciel espion et les mesures à prendre pour le supprimer.

Bien entendu, il est préférable d’éviter les infections par des logiciels espions dès le départ. C’est pourquoi il est important de pratiquer une bonne cyberhygiène et d’utiliser un réseau privé virtuel (VPN). Les VPN gardent votre trafic Internet crypté et vous protègent lorsque vous êtes sur un Wifi public. Avec CyberGhost VPN, vous pouvez profiter d’un cryptage de niveau militaire et d’une expérience de navigation ultra-privée. Avec un seul abonnement, vous pouvez connecter jusqu’à 7 appareils et rester protégé à tout moment. 

Vous n’êtes pas sûr d’être prêt à investir ? Essayez CyberGhost VPN avec notre garantie 45 jours satisfait ou remboursé.

FAQ

Quelqu’un peut-il vous voir à travers l’appareil photo de votre téléphone ?

Oui, lorsque vous utilisez des applications de réseaux sociaux, vous acceptez de leur donner accès à votre appareil photo. Les gouvernements et les agences de renseignement peuvent également utiliser l’appareil photo de votre téléphone pour vous espionner. Si votre téléphone est infecté par un logiciel espion, la personne qui le contrôle peut accéder à distance à la caméra de votre téléphone. 

Pouvez-vous savoir si quelqu’un regarde votre téléphone ?

Oui, voici quelques signes indiquant la présence d’un logiciel espion sur votre téléphone : 

1. Votre batterie se vide trop rapidement
2. Votre mémoire est pleine sans que vous l’utilisiez
3. Votre appareil photo montre une activité étrange
4. Vous remarquez une utilisation excessive des données
5. Vous trouvez des applications en arrière-plan que vous ne reconnaissez pas
6. Le voyant de l’appareil photo s’allume tout seul

Utilisez un VPN contre les logiciels espions.

Quelqu’un peut-il consulter mon téléphone à mon insu ?

Oui, voyons quelques exemples :

1. Les applications peuvent accéder à tout ce que vous autorisez lorsqu’elles demandent des permissions sur votre téléphone.
2. Les gouvernements peuvent espionner votre téléphone en utilisant des portes dérobées et des logiciels espions.
3. Les cybercriminels peuvent infecter votre téléphone avec des logiciels malveillants et accéder à votre appareil photo.
4. Les harceleurs et les membres de la famille peuvent installer des logiciels espions sur votre téléphone.
5. Si votre téléphone est déverrouillé, toute personne ayant un accès direct à votre téléphone peut l’utiliser.

Comment savoir si quelqu’un surveille l’activité de votre téléphone ?

Si vous remarquez que votre téléphone se comporte différemment, cela peut être le signe qu’il est infecté par un logiciel malveillant ou un logiciel espion. Si quelqu’un surveille l’activité de votre téléphone, vous pouvez remarquer des courriels ou des messages que vous n’avez pas envoyés, l’appareil photo qui s’allume tout seul, des photos ou des vidéos que vous n’avez pas prises, ou le fait que le téléphone soit actif sans que vous le demandiez.
Il n’est pas toujours facile de savoir si quelqu’un surveille l’activité de votre téléphone. La meilleure chose à faire est de prendre des mesures pour l’éviter. Vérifiez la présence de logiciels malveillants en effectuant régulièrement des analyses antivirus, ne cliquez pas sur des liens suspects et utilisez un réseau privé virtuel (VPN) pour préserver la confidentialité de votre navigation. CyberGhost VPN masque votre adresse IP et crypte votre trafic pour empêcher les gens d’espionner vos activités en ligne. Obtenez CyberGhost VPN pour rester privé en ligne.

Leave a comment

Write a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked*